Un espace pour jouer dans la cour de l'école

Cases

Le concept Zoneparc favorise le jeu en collaboration et l'intégration sociale

Qui ne se souvient pas de la cour de son ancienne école ? Vous sortiez de classe en courant à chaque récréation pour revendiquer votre espace. Vous jouez au football, à la marelle ou vous sautiez à la corde jusqu'à ce que la cloche sonne à nouveau. Ce sont des souvenirs heureux, mais que dire de la cour en soi ? Des pavés gris de l'abri à vélos à la porte de l'école et peut-être une cage à écureuil si vous aviez de la chance. C'est un monde d'écart avec le nouveau Zoneparc de l'école St. Henricus d'Amsterdam, ses couleurs vives et ses dessins au sol, ses sièges pour prendre le temps et discuter, une piste d'athlétisme, un vrai terrain de football de rue, un terrain de basket et d'énormes éléments KOMPAN funky au milieu de la cour pour grimper, glisser, escalader et faire de nombreuses autres choses. Il y a tout simplement trop à faire pour une aire de jeux, mais heureusement, le Zoneparc reste ouvert après l'école.

L'école St. Henricus est l'un des quatre endroits où la Fondation Zoneparc des Pays-Bas (ZPFN) expérimente actuellement ce nouveau concept pour les cours d'école. Selon la chef de projet Sanne Nuijten, le principe est très simple : « Un Zoneparc est une cour d'école primaire divisée en trois zones, chacune avec sa propre couleur. La zone rouge est destinée au sport, comme le football ou le basket et elle dispose même d'une piste d'athlétisme. La zone bleue est une zone multi-activités avec toutes sortes de jeu et repères colorés. La zone jaune est ce que nous appelons la zone calme, où vous pouvez vous asseoir tranquillement avec vos amis. Une ligne centrale orange relie toutes les activités et il est possible de jouer à d'autres jeux sur cette ligne centrale. »

Des zones clairement délimitées

Le concept de Zoneparc est une initiative de NIKE qui vient de Grande-Bretagne où 320 de ces aires de jeux ont été construites depuis 2001. Mme Nuijten explique que tout a commencé à cause d'intimidations et de bagarres dans la cour. « Dans les cours d'école, vous voyez souvent des enfants qui se battent pour leur place, comme si leur vie en dépendait. Les garçons veulent jouer au football et ils accaparent toute l'aire de jeux, laissant très peu de place aux filles. Ou les différents groupes veulent jouer au même endroit, mais il n'y a pas assez de place pour cela. Avec le Zoneparc, les choses sont complètement différentes. Les zones sont clairement délimitées et chacun trouve sa place. Vous voulez jouer au football ? Vous pouvez le faire dans les limites du terrain. Vous pouvez discuter dans la zone calme et jouer à d'autres jeux dans la zone bleue. Il y a suffisamment d'espace pour tout le monde. »

Dans le Zoneparc, les surfaces et les repères colorés délimitent les endroits où il est possible de jouer à différents sports ou jeux. Jouer au basketball, à un-deux-trois-soleil, à la marelle, à la balle aux prisonniers, faire du vélo, la liste est longue. Les règles sont détaillées dans un manuel spécial que l'école primaire reçoit avec la livraison du Zoneparc. Mais les zones sont conçues de telle manière que vous pouvez inventer tout type de nouveau jeu.

Amusant etéducatif

Pour autant que l'aire de jeux soit amusante, les objectifs du Zoneparc sont sérieux : un renforcement de l'intégration sociale des enfants en situation défavorisée, davantage de participation des filles aux mouvements et aux sports, moins d'intimidation et plus d'activité physique. Aux Pays-Bas, l'accent est principalement mis sur les écoles primaires gérant les situations précaires ou situées dans ces centres urbains animés, où l'espace de jeu est très limité. D'après Sanne, Zoneparc est un avantage considérable pour ces écoles. « Dans le Zoneparc, il y a beaucoup d'espace pour l'activité physique sous forme de sport et de jeu. Mais vous pouvez également intégrer tous les types de jeu dans le programme pédagogique. Sur l'aire de jeux de St. Henricus, par exemple, nous avons créé une grande horloge où vous pouvez indiquer l'heure avec vos bras. Il y a également un jeu ABC où vous pouvez apprendre l'alphabet. Les silhouettes de la zone bleue sont faites de telle manière que vous pouvez faire ce que vous voulez et, avec un peu d'imagination, vous pouvez jouer aux jeux les plus merveilleux. »

«Les héros du Zoneparc»

Un rôle clé a été défini pour ceux qui ont été baptisés les héros du Zoneparc. Ce sont des élèves plus âgés qui, après une formation spéciale, aident à la surveillance de l'aire de jeux. Ils distribuent le matériel fourni avec le Zoneparc comme les buts de football, les compteurs et les ballons de basket. Mais ils aident également les plus petits à escalader les cages à écureuil, si nécessaire. D'après Sanne, ce sont ces « héros » qui font du Zoneparc ce qu'il est. « En fait, ils font tout sur l'aire de jeux et cela leur permet de libérer les professeurs et leurs assistants de beaucoup de travail. Ainsi, ces derniers peuvent consacrer davantage de temps aux enfants et la surveillance est accrue autour de l'aire de jeux. Les héros prennent leur travail près au sérieux. Ils avertissent les enfants qui ne respectent pas les règles et, si nécessaire, ils donnent des punitions comme l'interdiction de sortir jouer au cours de la récréation suivante. Les enfants admirent réellement les héros et, cerise sur le gâteau, ils peuvent également devenir des héros, car chaque année les héros forment leurs propres successeurs.

Une formation pour toutes les parties prenantes

Il est évident que ce ne sont pas uniquement les élèves plus âgés qui sont responsables de ce qui se passe pendant la récréation. Sanne et son équipe forment toutes les personnes qui sont impliquées dans le Zoneparc. « Par exemple, les assistants des professeurs deviennent les Entraîneurs du Zoneparc de l'École et avec les héros, ils gèrent les évènements sur l'aire de jeux. Ceci s'applique également aux Entraîneurs Extrascolaires qui surveillent le Zoneparc lorsqu'il reste ouvert après les cours. Et, naturellement, il y a toujours les professeurs, qui doivent tout savoir à propos du Zoneparc. De nombreuses informations sont contenues dans un manuel spécial que les écoles reçoivent. Il traite de la gestion, de l'entretien et de la surveillance du Zoneparc. Mais, nous fournissons également une brochure qui décrit les différents marquages au sol et donne des idées ainsi que des conseils pour tous les types de jeux, d'activités pédagogiques et d'utilisation du matériel. À l'avenir, nous aimerions vous présenter une version en ligne, où les gens peuvent discuter et échanger des idées. »

Le soutien de KOMPAN

Il est évident qu'un concept comme Zoneparc n'est pas possible sans le soutien financier du gouvernement et du secteur privé. Aux Pays-Bas, KOMPAN s'investit également, tout comme NIKE à l'origine de l'initiative. Ceci est tout naturel, car le jeu et le développement sont des valeurs fondamentales de la philosophie de KOMPAN, et ce concept correspond parfaitement. Dans le cas de l'école St. Henricus, l'Institut du jeu de KOMPAN à Zaltbommel était heureux de soutenir la conception de l'aire de jeux et bien sûr il y a ces énormes éléments Funky qui attirent le regard au centre du Zoneparc.

D'après Mme Nuijten, même le gouvernement néerlandais reprend l'idée « parce que le Zoneparc est plus qu'une simple aire de jeux. Il s'agit d'un moyen permettant aux enfants de jouer et de se déplacer ensemble pendant les récréations, mais également en dehors des heures de cours, ce qui rend le Zoneparc accessible à tous les enfants du quartier et à leurs parents, offrant ainsi des résultats positifs. » Dans tous les cas, l'initiative est encouragée par les résultats déjà visibles à Amsterdam et par l'expérience en Grande-Bretagne où les Zoneparcs sont un franc succès : beaucoup moins de bagarres et d'intimidations dans les cours d'école, les enfants sont plus calmes et ils se concentrent mieux au début des cours après la récréation et jouer devient un plaisir pour chaque enfant. Et c'est précisément ce que nous entendons par «une vie ludique ».

Faits et chiffres
Lieu : Amsterdam, Pays-Bas