Développement du langage

La capacité des enfants à apprendre une langue est exceptionnelle. Dès leur naissance, leur esprit commence à analyser la langue qu’ils entendent dans la bouche de leurs parents et reconstruisent cette langue petit à petit dans leur propre cerveau.

À l’âge de quatre ans, la plupart des enfants présentent des compétences linguistiques avancées : ils semblent maîtriser leur langue natale, connaissent plus de 1 000 mots et leurs phrases sont presque aussi complexes que celles de leurs parents sur le plan grammatical.

Cependant, tous les enfants ne développent pas des compétences linguistiques dès le plus jeune âge, souvent parce que leur environnement linguistique est sous-développé. Plus tard, cela peut avoir des conséquences négatives sur l’alphabétisation, le développement socio-émotionnel, ainsi que d’autres capacités cognitives. C’est pourquoi il est très important que tous les enfants grandissent dans des environnements linguistiques riches, où les tuteurs permettent régulièrement aux enfants d’apprendre et de pratiquer leur langue.

 

Supervised-toddler_MSV_Luton_UK_020_small_language_development.jpg

Le jeu favorise le développement du langage, en particulier lorsque les adultes prennent part aux jeux.

Le jeu semble être un véritable incubateur des compétences linguistiques, à différents niveaux. Lorsque les enfants jouent, ils apprennent à penser de manière symbolique, comme lorsqu’ils imaginent qu’un objet (une banane, par ex.) est un autre objet (comme un téléphone).

La pensée symbolique est un aspect essentiel du langage. Les mots sont des symboles et la langue est un système permettant d’associer ces symboles pour former des chaînes plus ou moins longues. Outre la pensée symbolique, le jeu permet également aux enfants de pratiquer leur langue. 

Lorsque des enfants jouent ensemble, ils négocient, donnent des instructions, échangent des informations afin de créer une expérience amusante. Les jeux théâtraux exigent tout particulièrement des enfants qu’ils jouent un scénario à l’aide d'un vocabulaire spécifique (jouer au pirate ou au docteur). 

Enfin, la participation des adultes aux jeux des enfants exposent ces derniers à un langage de meilleure qualité. Les adultes possèdent un vocabulaire étendu et des compétences narratives sophistiquées. Lorsqu’ils s'impliquent dans les jeux des enfants, sans les diriger, les compétences linguistiques des enfants se développent davantage.

 

Les recherches KOMPAN sur le développement du langage et les aires de jeux

Très peu de recherches existent sur le développement du langage chez l’enfant dans un contexte ludique. 

Afin de combler cette lacune scientifique, l’Institut du jeu de KOMPAN a choisi de mettre le langage au cœur de ses recherches.

Dans sa plus récente étude, le directeur des recherches Justin Markussen-Brown a mis en évidence une utilisation plus approfondie du langage par des enfants de trois ans jouant sur une aire de jeux, comparée à celle des enfants jouant sur une pelouse non loin de là.

 

Pour en savoir plus sur ces recherches, téléchargez le livre blanc correspondant.