Les aires de jeux, pour apprendre la tolérance quelle que soit la capacité de l’autre

L’interaction sociale est l’un des principaux moteurs du jeu. L’aire de jeux est bien plus amusante quand on peut y retrouver des amis. Et cela vaut pour tous les âges.

La joie de jouer avec d’autres personnes est un des principaux besoins humains, qui a su traverser les âges, les décennies et les cultures. 

Le côté positif unique du jeu est qu’il est intéressant de voir à quel point les enfants savent résoudre très rapidement les conflits lorsqu’ils sont absorbés par leurs jeux. Car lorsqu’un conflit éclate, le jeu s’arrête et lorsque le jeu reprend, le conflit s’arrête. Les enfants ne peuvent jouer que s’ils sont en bons termes.

Une bonne aire de jeux sur le plan de l’interaction sociale doit tenir compte des âges et des capacités, ainsi que de la diversité de l’interaction ludique : 

jeux socio-émotionnels, physiques, cognitifs et créatifs, ainsi que la manière dont ils sont conçus sur l’équipement et dans l’aire de jeux dans son ensemble.