Villes actives

Des villes ludiques, pour des communautés plus heureuses et en bonne santé

Aujourd’hui, 60 % de la population mondiale vit en zone urbaine. D’ici 2050, les chercheurs des Nations unies estiment que ce nombre atteindra 80 %. En conséquence, les modes de vie sédentaires ne cessent de prendre de l’ampleur. Les individus, et les enfants en particulier, sont moins actifs physiquement pendant la journée. 

Cela a un impact important sur la santé et la qualité de vie. Les recherches effectuées par l'Institut Sport et fitness de Kompan prouvent que les adultes souhaitent devenir plus actifs mais n’y parviennent pas par manque de temps libre et en raison d’un accès limité aux installations gratuites et motivantes pour tous les âges et toutes les capacités. Les recherches réalisées par KOMPAN indiquent que 60 % des personnes estiment que les espaces publics actuels ne les incitent pas vraiment à l'activité physique. 

En ce qui concerne les enfants, l’Organisation mondiale de la santé recommande l’activité physique par le jeu. De nombreux sondages indiquent que les enfants cherchent davantage d’occasions de jouer dehors et que les aires de jeux sont très efficaces pour leur bien-être et leur niveau d’activité physique. Les recherches effectuées par KOMPAN indiquent que les enfants de 3 à 6 ans qui aiment jouer sur les aires de jeux extérieures de leur établissement scolaire pratiquent 33 % d’activité physique supplémentaire que les enfants ne disposant que d’équipements plus classiques.

Chez KOMPAN, nous nous engageons à trouver de nouveaux moyens d’encourager les individus de tous âges et de toutes capacités à pratiquer une activité physique, en proposant des solutions novatrices et motivantes adaptées aux environnements et durables.  

Nous créons des villes dynamiques en nous associant à des experts et en prenant contact avec des leaders d’opinion décidés à améliorer le bien-être des habitants de communautés urbaines. Nous avons formé un partenariat avec Gehl et l’Institut Gehl, avec l’organisation à but non lucratif KaBooM d’Amérique du Nord, ainsi que l’Université du Danemark du Sud, afin de développer le concept des Villes dynamiques.